Rencontre URPS/ARS

Au « menu »: PAERPA, MARIE 2, sorties d’hospitalisation…

Elisabeth Lemaure et Françoise Guégan ont rencontré le 7 mars Anne Bouygard, directrice générale de l’Agence régionale de santé (ARS) Centre-Val de Loire afin d’évoquer les projets en cours de l’URPS Pharmaciens et les problématiques rencontrées.

Il a notamment été question de l’expérimentation PAERPA (Personnes Âgées en Risque de Perte d’Autonomie), menée dans une partie de l’Indre-et-Loire, pour optimiser le parcours de santé des personnes de plus de 75 ans en risque de perte d‘autonomie.

Les représentantes de l’URPS ont insisté sur le problème posé à terme par l’absence de lettre-clé permettant aux pharmaciens d’être facilement rémunérés pour les nouvelles missions liées à l’accompagnement de ces personnes fragilisées : préparation des doses à administrer (PDA), iatrogénie et conciliation médicamenteuse, ETP (Éducation thérapeutique du patient) sur les thèmes nutrition, chutes et dépression. A aussi été évoquée la question de la gestion Ville – hôpital pour éviter les hospitalisations non programmées.

À propos de MARIE 2 (Médicaments à Adapter à la fonction Rénale et Iatrogénie Évitable), Elisabeth Lemaure et Françoise Guégan ont interrogé Anne Bouygard sur cette question : comment éviter de faire financer le projet par des fonds privés (par l’industrie pharmaceutique, notamment), alors que la réponse faite par l’URPS à l’appel à projet public de recherche lancé par l’ANSM n’a pas été retenue, et ce, en dépit de l’intérêt de MARIE 2 pour la prise en charge des nombreux patients insuffisants rénaux de la région Centre-Val de Loire.

Enfin a été abordé, au cours de cette rencontre entre les deux institutions, le problème des sorties d’hospitalisation, phase durant laquelle le libre choix du patient est rarement respecté, en particulier lorsqu’il s’agit de faire intervenir le pharmacien de celui-ci pour installer du matériel à son domicile. L’URPS et les syndicats de la profession ont d’ailleurs envoyé un questionnaire à l’ensemble des pharmaciens afin de connaître leur avis sur ce sujet.

L’URPS a relayé l’envoi d’un questionnaire à l’ensemble des pharmaciens de la Région afin de connaître leur avis sur ce sujet, créé par la Conférence National des URPS Pharmaciens Libéraux – CNUPL. Nous vous informerons des résultats rapidement.

NOS AUTRES ACTIONS

L'URPS Pharmaciens agit, en lien étroit avec ses mandants, pour préserver le maillage officinal et favoriser l'innovation.

Pin It on Pinterest

Share This