• facebook
  • linkedin

Les équipes de soins primaires : une réponse d’avenir aux problèmes d’aujourd’hui.

Les ESP sont des regroupements de professionnels de santé de ville, «hors les murs». Basées sur le volontariat, elles permettent aux professionnels de travailler en réseau sans changer leur mode d’activité.

L’URPS Pharmaciens Centre Val de Loire a fait le choix de promouvoir ces structurations car elles répondent avec simplicité et réalisme à de nombreuses difficultés du secteur ambulatoire telles que l’isolement professionnel, le déplaquage des prescripteurs ou la désertification médicale.

La mise en œuvre d’une ESP est rapide, et ses effets immédiatement perceptibles : le patient y gagne une meilleure prise en soin et le professionnel de meilleures conditions de travail. L’organisation en ESP apporte de la fluidité et de la cohérence aux parcours de soin. C’est un engagement gagnant / gagnant.

Par ailleurs, cette approche collaborative permet aux professionnels de santé d’adapter en douceur leur exercice aux pratiques professionnelles de demain. ​

Des démarches simplifiées pour un maximum d’efficacité.

Une équipe, un projet, une association: et hop ! Le tour est joué.

– Foire aux questions –

Qui peut créer ou prendre part à une équipe de soins primaires ?

Tout professionnel de santé exerçant en libéral et ayant une activité en lien avec le premier recours peut créer une ESP : biologiste, chirurgien-dentiste, infirmier, masseur-kinésithérapeute, médecin généraliste, orthophoniste, orthoptiste, pédicure-podologue, pharmacien, sage-femme…

L’objectif est d’intégrer un large panel de professionnels de santé pour faciliter les échanges d’informations et de compétences.

Qu’en est-il de la règlementation en matière de création d’une ESP ?

La loi a créé un dispositif volontairement léger pour faciliter le déploiement de ces collaborations.

La création s’effectue en 2 temps :

  1. La rédaction du projet de santé (c’est un document tout simple, sans forme imposée, qui rappelle les actions prévues, le nom des parties-prenantes et les processus de communication.
  2. Le dépôt des statuts de l’association : une simple loi 1901 suffit !

 

Quelle est la différence entre une ESP et une CTPS ?

Complémentaires des ESP, les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) permettent une coopération plus vaste en terme de soins dispensés (premier et second recours, médico-social, etc.) et de zone géographique

 

 

À quels principaux besoins répond la création d’une ESP ?
  1. Rompre l’isolement professionnel et initier d’une dynamique stimulante et pérenne.
  2. Participer à la construction d’un système de santé plus fluide et qualitative.
  3. Assurer son avenir économique en tissant de nouveaux liens.
  4. Préparer son exercice aux pratiques de demain.

 

 

– À découvrir également –

L’opération « Pharmaciens au cœur du soin » pour aider les pharmaciens à créer leur ESP.

Publication : « l’ESP est une solution sur-mesure pour les pharmaciens »

Notre infographie : Qu’est-ce qu’une ESP ?

NOS AUTRES ACTIONS

L'URPS Pharmaciens agit, en lien étroit avec ses mandants, pour préserver le maillage officinal et favoriser l'innovation.

Pin It on Pinterest

Share This